Autres Waterman's 52, modèles datant donc d'entre 1910 et 1930, ces deux-là ont des plumes différentes, l'une fine et semi-flexible, l'autre plus fine encore, plus effilée et plus flexible.

Ces stylos, comme tous les Waterman de cette époque, ont un capuchon vissant et un système de remplissage par sac en caoutchouc et levier.

De taille moyenne, ils mesurent 13,5 cm fermés, 13 cm ouverts, et pratiquement 17 cm postés. Diamètre de section à 9,6 mm à la limite du filetage, du corps à 10,8 mm. 

Corps et capuchon en ébonite ripple rouge-orangé, l'un est doté d'une plume fine et semi-flexible, l'autre d'une plume très fine et très flexible.

Les deux "frères", en haut celui à plume fine et très flexible, plus effilée que l'autre, semi-flexible :

Watermans 52 Ripple duo 

Ci-dessous, vous pourrez en voir d'autres images et tests d'écriture.

Tout d'abord un test d'écriture avec un mélange "maison" d'encres Pelikan : 5 volumes de Briliant Brown pour 2 mesures de rouge. Le premier contient l'encre dans son sac, le second est simplement trempé dans l'encre, faute de sac à ce jour. On notera que la plume plus fine du second donne une teinte plus brune, et que la flexibilité plus importante permet une variation de trait plus étendue :

Watermans 52 compar 2 141005

 

Ici avec les deux noirs :

Watermans 52 quatuor 1

et une comparaison de leurs plumes

Watermans 52 quatuor 2

 

Différences d'écriture des quatre plumes :

Watermans 52 compar 1 141005